mercredi , 18 octobre 2017

Travailleurs immigrés en Allemagne: pour partir, il faut payer

berlin_reichstag_cp_0

Faute de pouvoir trouver du travail chez eux, de plus en plus de citoyens des pays européens en crise vont tenter leur chance en Allemagne, qui continue d’afficher un taux de chômage parmi les plus bas d’Europe (6,5%). Confrontée à un chômage endémique (25,1%), l’Espagne fait partie des pays qui comptent le plus de candidats au départ. Rien qu’en 2013, plus de 36.000 Espagnols sont partis vivre en Allemagne, d’après le dernier rapport de l’office statistique allemand Destatis.

Le secteur médical étant l’un des domaines qui recrute le plus en Allemagne, de nombreuses infirmières espagnoles s’y sont expatriées ces dernières années. Pour attirer ce personnel qualifié qui fait aujourd’hui cruellement défaut sur place, la plupart des établissements de santé offrent des cours d’allemand aux nouvelles embauchées pendant leurs heures de travail, certains mettent même des logements de fonction à leur disposition ou prennent à leur charge les frais de voyage pour les vacances passées au pays.

La suite sur Slate.fr

A propos de Charles-Henry